Compte-rendu des questions de DP du 20/10/2015

Publié le par SNJ FMM

Compte-rendu des questions de DP du 20/10/2015

Au menu : le manque de JRI à France24, le manque de rédacteur en chef dans la rédaction arabe, les congés de fin d'année, un licenciement pour faute, les formations inattendues, les conférences de rédaction qui disparaissent, les url racoleuses, et les pass Navigo à la carte...

1-Plusieurs événements importants n’ont pas été couverts ces derniers temps à France24... par manque de JRI nous dit-on !

Pourquoi manque-t-on de JRI ? Quelle solution propose la direction pour que notre chaîne de TV ne soit pas en manque d’images ?


Réponse de la direction : Nous ne manquons pas de JRI, mais nous avons un problème d'organisation au niveau du déploiement des JRI. Il faudrait mieux aménager les collaborations et avoir une meilleure réactivité au coup par coup.

Il y a 15 JRI et Reporters à France 24, toutes rédactions confondues. Actuellement nous ne sommes pas en mesure de couvrir tous les événements intéressants pour notre chaîne pour des raisons de budget.

Nous ne manquons pas d'images car nous faisons des commandes aux correspondants (comme nous l’avons fait cet été)

Commentaire du SNJ : Un simple problème de planification donc, mais qui nous empêche de « couvrir tous les événements intéressants pour notre chaîne »… Force est de constater que les problèmes d'organisation et le manque de budget sont toujours les meilleurs arguments de notre direction.


2-Un rédacteur chef adjoint aux Magazines de la rédaction arabophone de France24 est en congé longue durée. Quelles sont les dispositions de la direction pour le remplacer sans affecter les autres services (organisation des rédacteurs en chefs News + édition) ?

Réponse de la direction : Un rédacteur en chef News remplace ponctuellement le rédacteur en chef adjoint aux magazines parti en congé longue durée. La direction fera un appel à candidature dès qu’elle sera informée des projets du salarié en congés (a priori un congé sabbatique). La direction note que sa demande n’a pas été encore formulée. Elle souligne qui il y aurait un impact sur l’équipe, mais pas sur le contenu.


Commentaire du SNJ : Le Rédacteur en chef adjoint des Magazines a été remplacé par un Rédacteur en Chef News. Et non par un autre adjoint ou un chef d’édition. Cette nouvelle organisation a impacté les services News (qui manquent de rédacteur en chef) et Magazine et elle met encore une fois toute une rédaction en conflit car la charge de travail s’alourdit et les changements de rythme aussi... Cette nouvelle « organisation » désorganise toute une rédaction.

3-Les journalistes de France 24 souhaitent connaître le planning avant de déposer leurs vacances de fin d'année et demandent à ce que les délais soient plus longs pour poser les congés…

Réponse de la direction : Nous faisons des plannings théoriques en amont, et pour y avoir accès les journalistes peuvent en faire la demande à leur chargé de planning.
Le délai pour poser les demandes de congés est de 3 semaines et demie, et a été prolongé à 4 semaines. Il est largement suffisant selon la direction.

Commentaire du SNJ : Non seulement les plannings à France24 changent régulièrement, ce qui empêche les journalistes de se projeter. De plus les changements de shift entraînent de graves anomalies car le délai légal du temps de repos n’est pas toujours respecté.

4-Certains journalistes découvrent qu'ils sont planifiés pour faire une formation mais ils ne savent pas de quoi il s’agit. Pourquoi ne sommes-nous pas informés un minimum sur nos plannings et sur nos formations ?


Réponse de la direction : le planning des formations s'est fait rapidement pour répondre rapidement à l'organisme de formation.

Il s'agit de la formation "management organisationnel" et non hiérarchique... Cette formation fait partie du plan de formation définit par la direction.
Le problème des planificateurs à été de trouver les personnes pour cette formation en un temps minimum.

Commentaire du SNJ : il faut poser la question en DP pour connaître à quelles formations un journaliste est programmé ! Preuve que la communication fonctionne à merveille dans l’entreprise ! C'est aussi peut-être la preuve que le plan de formation de la direction n'est pas forcément le plus adapté aux besoins des journalistes.

5-Beaucoup de bruits circulent autour d’un supposé préjudice d’un salarié contre l’entreprise. Quelles sont les informations dont la direction dispose pour les salariés. Quels seront les recours de la direction dans ladite « affaire ». Peut-on avoir accès aux résultats de l’audit ? A combien s’élève le supposé préjudice ?

Réponse de la direction : pas de réponse de la direction à cette question qui concerne un salarié du groupe

Commentaire du SNJ : Cela concerne au contraire tous les salariés. Selon Bruno Tézenas, présent en réunion, un audit annuel a été fait plus en profondeur cette année, et a conclu qu'il y avait des irrégularités concernant un salarié du service de la téléphonie. Il a été licencié pour faute grave.
Nous n'aurons pas plus d'information sur les recours de France Média Monde, ni sur les circonstances, ni sur l'impact de tels actes. Le SNJ regrette le flou et le manque de transparence des réponses de la direction.

6-Une conférence de rédaction journalière à été supprimé dans une rédaction de RFI sous le (faux) prétexte que cela se fait au service Monde?

Réponse de la direction : non, il n'est pas normal de supprimer une conférence de rédaction et il est faux qu'au service "monde" une rédaction en soit privée. Nous veillerons à ce qu'aucune conférence de rédaction ne soit supprimée à RFI

Commentaire du SNJ : merci pour cette réponse claire et nette. Enfin une…!

7- Des salariés de RFI et MCD se plaignent car le remboursement du passe Navigo est de 32.08 € sur 70 euros, contre 35 euros pour les salariés de France 24, sur la base d’un calcul différent. Pourquoi ? Est-ce que tous les salariés ont droit à 50% de remboursement de leur titre de transport sur 12 mois ?

Réponse de la direction : le remboursement des transports se fait de manière différente entre RFI France 24 et MCD.
RFI suit à la lettre la loi qui stipule que le remboursement des transports se fait à hauteur de 50% sur 11 mois. À France24, le remboursement se fait sur 12 mois, contrairement à ce que dit la loi. Il y a donc un problème légal qu'il faudra résoudre mais nous n'avons pas la solution à l'heure qu'il est.

Commentaire du SNJ : MCD et France 24 hors la loi! Un comble… Soyons vigilants, la direction pourrait faire passer les remboursements du pass navigo comme une promotion!

8-Le site internet du service en espagnol s’est retrouvé récemment perturbé avec l’apparition, dans l’URL d’une des émissions de mots pour le moins racoleurs, et sans lien avec notre ligne éditoriale. (Par exemple, « Malvinas-guerra-dictadura-sex-muertos »)

Le SNJ a alerté la direction des langues, alors qu’une majorité des membres de la rédaction se dit « choquée ». Jusqu’à aujourd’hui, aucune explication n’a été donnée sur cet incident contraire à la déontologie. Que pense la direction de ce type d’attitude, quelles sont les mesures qu’elle compte appliquer pour éviter que cela se reproduise ? Est-ce que cela fait partie des nouvelles méthodes pour attirer des « clics » sur le multimédia RFI ?

Réponse de la direction : le directeur des rédactions en langues étrangères Patrice Martin a reçu une délégation syndicale et a entendu le salarié concerné. La direction fera une information aux salariés et veillera à ce que cela ne se reproduise pas!

Commentaire du SNJ : Nous serons également vigilants et veillerons à ce que les engagements de la direction soient suivis.

Publié dans Questions DP

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article